logo
Le site de la Chambre de Métiers et de l'Artisanat Interdépartementale de Franche-Comté



CEDANT - REPRENEUR

Je suis repreneur

repreneur

Pourquoi la reprise plutôt que la création ?

La reprise d’entreprise présente plusieurs avantages. Elle permet :

  • Le démarrage d’une activité sur un marché existant avec un emplacement souvent de choix, la continuité de l’affaire assurée aux yeux de la clientèle et des fournisseurs, une place établie vis-à-vis des concurrents,
  • Commencer avec un outil de production en place un parc machines, du personnel qualifié.
  • Bénéficier de l’expérience du cédant par le biais d’un accompagnement, avant ou après la reprise. Tous ces facteurs concourent à la réussite des repreneurs d’entreprises, puisque, en Franche-Comté, 8 entreprises artisanales reprises sur 10 sont encore immatriculées au Répertoire de Métiers au bout de 3 ans, contre 5 entreprises sur 10 en création.

Le profil du repreneur d'entreprise artisanale

De manière générale :

  • 32 % des repreneurs exerçaient auparavant des fonctions d’encadrement
  • 33 % des repreneurs sont des femmes
  • 50 % des entreprises artisanales sont reprises par un salarié de l’entreprise
  • 61 % des repreneurs ont une formation technique
  • 64% des repreneurs sont âgés de moins de 40 ans

Le profil du repreneur franc-comtois :

Près de 600 candidats à la reprise dont 190 sont demandeurs d’emplois (32 %)

  • 25 % de femmes
  • 14 % ont un niveau d’études supérieur à Bac + 2, 2 % n’ont pas de diplômes
  • 21,5 % ont moins de 30 ans, 43 % entre 30 et 45 ans, et 35,5 % ont plus de 45 ans

Le service transmission de la CMAI-FC

Les techniciens interviennent auprès des repreneurs pour leur apporter différents types de conseils : dans la recherche d’une entreprise à reprendre, le montage financier, les dossiers d’aides, l’orientation dans la démarche de reprise. Ces conseils techniques, gratuits, sont proposés sous forme d’entretiens individuels et personnalisés.


Au cours de l’année, les repreneurs peuvent participer à des journées spéciales (Club Régional des repreneurs, atelier transmission, atelier financement, atelier évaluation).


Les aides du repreneur

Les aides pour un repreneur d’entreprise sont identiques à celles du créateur. Elles dépendent du statut et du montant d’apport du porteur de projet :

  • ACCRE (aide aux chômeurs créateurs repreneurs d’entreprise) : Exonération partielle des cotisations du dirigeant pendant une année ;
  • Avances remboursable de la Région Franche Comté (ARDEA) : prêt à 0% pour la reprise d’entreprise ou l’investissement en matériel complémentaire.
  • Prêt d’Honneur des départements: prêt départemental à 0%, cumulable avec l’ARDEA, sous certaines conditions.
  • Fonds de Garantie à l’initiative des femmes.

L'accompagnement du repreneur

L’accompagnement est un aspect non négligeable dans la réussite de la transmission.

Plusieurs modes d’accompagnement peuvent être prévues en amont ou en aval de la reprise :

? Le Contrat de Génération (avant la vente) : Signé pour une période maximale de 3 ans, il permet à un dirigeant de plus de 57 ans d’anticiper son départ à la retraite et de former son futur repreneur de moins de 30 ans à la gestion de son entreprise. L’entreprise qui supporte sur cette période deux rémunérations est subventionnée par l’état et le Conseil régional de Franche-Comté.

? Le PROFOREART (avant la vente) : Le PROgramme de FOrmation à la Reprise d’Entreprise ARTisanale permet au futur repreneur d’être stagiaire, durant une période de 3 à 12 mois, dans l’entreprise qu’il souhaite acheter (sans frais pour le futur cédant). Il s’adresse en priorité aux demandeurs d’emploi puis aux salariés de l’entreprise à reprendre.

? La convention de tutorat (après la vente) : Signé pour une période de 2 à 36 mois, elle permet de formaliser (et couvrir en cas de problème) l’accompagnement prévu à temps plein ou à temps partiel, rémunéré ou non.